De Fictions Ordinaires à Play>Urban // HEAR, La Chaufferie, 2018

De Fictions Ordinaires à Play>Urban // HEAR, La Chaufferie, 2018

Nous choisissons de réaliser en une quinzaine de jours une exposition qui sera le chemin de fer du n°2 de la revue Play>Urban, intitulé Fictions Ordinaires. La première semaine, nous construisons l’exposition sur les murs de la Chaufferie, galerie de la HEAR, et le vendredi, c’est le vernissage. A partir du samedi et pendant cinq jours, Nina Stottrup Larsen, graphiste, prend la main et l’exposition devient revue, que le mercredi nous envoyons à l’imprimeur. Elle revient le vendredi pour un lancement qui clôture le processus. Entre temps deux soirées ont eu lieu, une portée par les étudiants, qui parlent de leurs projets en Colombie, à Port au Prince et à Strasbourg (dans le quartier de la Meinau). L’autre est une expérimentation, un dialogue visuel entre Catherine Boskowitz, François Duconseille et Jean-Christophe Lanquetin autour des questions artistiques et politiques générées par un tel processus, entre la Colombie, Strasbourg, Fort de France et Port au Prince. Voir pour plus de précisions sur les projets les pages sur Medellin, Fort de France et Port au Prince sur ce site. Il faut prendre les images ci dessous comme un récit visuel.